Information disponible selon la période 



Avant 1539 

Les documents originaux de cette période sont surtout en latin, mais ce latin est parfois du français latinisé assez loin du latin d'église.

Nobiliaires et autres recueils de généalogies (concernent surtout la noblesse et la bourgeoisie) 
Documents terriers (ventes ou locations de terres par le seigneur)
Hommages et autres listes de seigneurs (concernent surtout la noblesse et la bourgeoisie)


1539-1792 

Inclut les documents de la période précédente, ainsi que :

Registres religieux. Les premiers apparaissent vers 1334, mais ce n'est qu'en 1539 (ordonnance de Villers-Cotterêts) que l'état civil est fondé. Vers 1600-1650, ces registres sont remplis dans l'ensemble du territoire. Au début, les actes sont incomplets et l'on voit apparaître séparément les actes de baptêmes, mariages et sépultures. Dans certaines régions, il y a un effort pour répertorier les registres anciens, en particulier des tables de mariages.

À partir de François Ier (1515-1547), le français devient la langue officielle de l'administration, remplaçant le latin dans les documents officiels

25/09/1792-1891 

L'État civil est créé avec la révolution. Les registres religieux sont remplacés par des registres tenus par l'état, mais les curés continueront néanmoins à tenir des registres de catholicité.

Au moment de la révolution, les registres sont transférés depuis les églises vers les mairies où ils sont encore situés de façon générale bien que certains de ces registres d'État civil aient été déposés aux archives départementales. À partir de 1667, les registres sont tenus en deux copies et la deuxième copie est détenue au greffe du tribunal d'instance et ensuite aux archives départementales (donc disponibles au public) au plus tôt 100 ans après la dernière écriture. Comme les registres sont regroupés par décennie débutant les années en 2, les registres consultables les plus récents sont ceux de 1882-1891.

Certains tribunaux peuvent avoir 1 ou 2 décennies de retard. Par exemple, le dépôt des Archives Départementales de Meurthe et Moselle se termine en 1872.

1892-2000

Les registres d'état de moins de 100 ans ne peuvent pas être consultés. Mais, dans certaines mairies, les employés vous laisseront les consulter.

Retour

Haut de Page